Top 5 des cols les plus difficiles à vélo en France

Pour ceux qui souhaitent affronter la nature, la France réserve aux cyclistes des ascensions difficiles pour lesquelles il faudra vous armer de tout votre courage et d’une volonté de fer.

Préparez-vous bien avant de vous lancer à l’assaut de ces cols mais sachez qu’une fois accomplie, la fierté d’avoir surmonté une telle épreuve sera la plus belle des récompense ! Vous êtes prêts ? Voici notre top 5 des cols les plus difficiles à vélo de France.

col de l'iseran

Les 5 cols les plus difficiles à grimper à vélo, en France

Certains sont des classiques du Tour de France, d’autres des parcours intenses réservés aux spécialistes de la pédale en amateurs. Dans tous les cas, grimper les cols suivants sera une expérience intense et inoubliable.

  1. Le col de l’Iseran (2770 m) :

C’est le plus haut col de route des Alpes, puisqu’il culmine à 2770 mètres d’altitude. Deux possibilités s’offrent aux cyclistes pour son ascension: un départ depuis Bourg Saint Maurice pour le parcours de 46 km (à 4.1%) ou un départ depuis Bonneval-sur-Arc pour la route de 13.4 km à 7.1%.

  1. Le Mont Ventoux  (1912m):

Ce col à l’aspect lunaire, du aux feux de forêts notamment, peut être grimpé par plusieurs routes. La plus connue, celle qu’emprunte en général le Tour de France, vous fait partir de  Bédoin sur le versant Sud. Ce sont 21,5 km à 7.22% qui vous attendant. En partant du versant Nord, depuis Malaucène, le parcours est quasi identique avec 21,2 km pour 7,15%. Vous pouvez faire l’ascension depuis Sault sur le flanc Est mais le challenge est moins ardu (25,7 km à 4,5 %).

  1. Le Col de la Croix de Fer (2067 m) :

Les paysages que vous rencontrerez durant votre ascension justifient à eux seuls de s’attaquer au Col de la Croix de Fer. Vous rencontrerez les Aiguilles de l’argentières ou Arves, vous apercevrez de superbes cascades, qui viennent ponctuer ce parcours à la fois long et irrégulier. Sa pente à 4,7% reste moyenne mais il faudra rouler durant quasiment 30 km sur ce col.

top col les plus difficile en vélo en france

  1. Le Col du Grand Colombier (1498 m) :

Oublié par le Tour de France (une seule ascension en 2012), le col du Grand Colombier offrira à ceux qui décident d’y grimper un challenge intéressant et, à son sommet, une vue époustouflante sur le Lac du Bourget. 4 routes sont possibles : la première depuis Artemare, avec 15,9 km à 7,87 %, la seconde depuis Culoz avec 18,3 km à 6,89 % , un départ depuis Anglefort pour 15,7 km à 7,97 % et depuis Champagne-en-Valromey, pour 19,2 km à 6%.

  1. Le col du Galibier (2642 m) :

Un des plus célèbres points passage du Tour de France et bien souvent le plus haut que les coureurs doivent affronter. Le versant Nord propose un parcours ardu de 18,1 km à 6,9 % tandis que le versant Sud, qui commence au Col de Lautaret, offre un circuit de 8,52 km à 6,9 %. Une ascension difficile qui propose un vrai défi à tous les cyclistes !

Si vous choisissez de vous attaquer à l’un de ces 5 cols les plus difficiles de France, nous vous souhaitons bon courage ! Vous en aurez besoin !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *