Top 5 des forêts des cajeputiers célèbres au sud du Vietnam

Comprenant la diversité des écosystèmes avec une grande variété d’oiseaux aquatiques, les animaux sauvages et aquatiques rares, la forêt des cajeputiers vous donnera l’occasion de naviguer dans tous les coins de la forêt, de profiter de l’air frais et de l’espace calme du sud-ouest du Vietnam à la saison de l’eau.

 

1. La forêt des cajeputiers Tra Su (An Giang)

La forêt des cajeputiers Tra Su est située à environ 10 km de la frontière du Vietnam et du Cambodge, dans la montagne That Son, de la commune de Van Giao, du district de Tinh Bien, dans la province d’An Giang.

Cette forêt est considérée comme la forêt riveraine typique située à l‘ouest de la rivière Hau. La forêt des cajeputiers de Tra Su apporte une beauté douce, paisible et une sensation détendue pour les touristes lors de leur voyage à An Giang.

 

2. Le parc national Tram Chim (Dong Thap)

 

Le parc national Tram Chim au Vietnam joue un rôle important dans le développement de la biodiversité de la région; insectes, animaux et plantes. En effet, ce parc est célèbre pour la diversité des oiseaux aquatiques et des poissons.

Située dans la province de Dong Thap, la forêt des cajeputiers du parc national Tram Chim attire des milliers de touristes chaque année du fait de son beau paysage naturel au milieu de la zone humide du district de Tam Nong.

La saison de l’eau de septembre à décembre coïncide avec la saison de reproduction des oiseaux. Et c’est une occasion idéale pour les bourlingueurs de visiter la forêt des cajeputiers. Les touristes peuvent ainsi apprécier le chant des oiseaux, observer la vie animée des animaux et des plantes de Tram Chim Vong au poste d’observation.

 

3. La forêt des cajeputiers Tan Lap (Long An)

Située près de la frontière cambodgienne, auparavant, la forêt des cajeputiers Tan Lap était une zone humide sauvage du district de Moc Hoa, dans la province de Long An. Jusqu’à présent, la forêt des cajeputiers Tan Lap est devenue une destination prisée de nombreux touristes, surtout les jeunes à la recherche de découverte.

Pour rejoindre la forêt des cajeputiers de Tan Lap, vous prendrez d’abord le bateau avant de parcourir la route en béton de 5 km de long vous menant sur tous les recoins de la forêt.  En outre, vous pouvez  monter aux tours de la forêt afin de contempler le panorama du paysage. Lors de la saison de pluie, les lotus roses sur l’eau s’ajoutent au beau décor de la forêt verdoyante.

 

4. La forêt des cajeputiers U Minh Ha (Ca Mau)

La forêt des cajeputiers U Minh Ha appartient au parc national U Minh Ha qui est une des trois zones de la réserve de biosphère du pays.

La forêt des cajeputiers est non seulement le lieu de préservation de la faune et flore de la région mais aussi une destination touristique idéale typique du delta du Mékong.

Le voyage à la forêt des cajeputiers U Minh Ha est une expérience inoubliable car les touristes peuvent faire le trekking à travers la forêt, pêcher et récolter des légumes comme des habitants locaux.  De plus, on peut déguster des plats délicieux de la région et écouter đờn ca tài tử sur la rivière.

 

5. La forêt des cajeputiers Xeo Quyt (Dong Thap)

 

Développé à partir d’une base historique, le Xeo Quyt de nos jours en général et la forêt des cajeputiers en particulier est devenu une attraction touristique connue à Dong Thap. La nature a favorisé des produits précieux pour Xeo Quyt: les cajeputiers ayant existé depuis plus de 30 ans, la diversité de la faune sauvage,…

Lors de la saison sèche,  les touristes peuvent se faufiler dans les sentiers sinueux et ce, sous les feuillages bienveillants de cajeputiers. Par contre, lors de la saison de l’eau, ils ont la possibilité de s’asseoir dans la barque pour admirer la nature poétique et paisible de la forêt des cajeputiers Xeo Quyt.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *